Dunkerque, ville à l’extrême nord de la France. Le carnaval y est une institution.

Trois années de suite, j’ai suivi les bandes des 3 Joyeuses (Dunkerque, Citadelle et Rosendaël), la bande de Petite Synthe et la bande de Malo. Ce fut une aventure étonnante, parfois surréaliste et souvent humide.

Le carnaval débute en hiver et dure plusieurs semaines durant lesquelles les habitants revêtent leur cletch’ (déguisement) et se libèrent le corps et l’esprit. Le corsaire Jean Bart et le tambour-major Cô-Pinard II sont célébrés avec beaucoup de chaleur. Chaque quartier de la ville possède sa « bande » (« clique » musicale conduite par un tambour-major) derrière laquelle les carnavaleux défilent.